Print Mail Pdf
16
avr.
2016

Visite aux réfugiés à Lesbos

Je suis venu pour vous apporter l’espérance, les réfugiés sont des visages et des histoires et pas des nombres. Voici les paroles du Pape lors de sa poignante visite parmi les réfugiés sur l’île grecque de Lesbos. Cinq heures denses de rencontres, de regards, de caresses. Il y a eu beaucoup de moments touchants, notamment dans le camp de réfugiés de Mòria, où le pape a salué les enfants, les femmes, les hommes recueillant leurs larmes, leurs espoirs, leurs appels à l’aide. Le patriarche œcuménique Bartholomée I et l’archevêque orthodoxe d’Athènes et de toute la Grèce, Ieronymos ont partagé cette visite de solidarité avec le Pape. La halte à Lesbos a été l’occasion d’adresser un appel conjoint fort à la communauté internationale afin qu’elle se mobilise sans hésitations en défense de la vie humaine et contre les causes qui sont à l’origine de la fuite massive de populations entières. Le pape est rentré à Rome juste avant 16 h 30. Avant de regagner le Vatican il s’est arrêté pour prier dans la Basilique de Sainte-Marie-Majeure.

, Lesbo, Grèce